Central Malley, cœur de ville de l’ouest lausannois

Le projet Central Malley, première phase de réaménagement de la friche industrielle de Malley, s’étend sur les communes de Prilly et de Renens à proximité immédiate de la patinoire de Malley et du centre commercial de Malley Lumières. Au sud de la nouvelle gare RER de Prilly-Malley, Central Malley connecte le métro m1, le futur tram t1 et les futures lignes de bus renforcées. Un réseau de transports publics performant qui favorise la mobilité douce.

Dans ce futur éco-quartier au formidable potentiel de développement, Central Malley proposera logements, bureaux et commerces pour devenir le cœur vivant d’un tout nouveau centre urbain. Bâti pour répondre aux défis écologiques, le projet fait partie intégrante du plan de développement territorial mené par l’agglomération et profite d’un ensemble architectural ambitieux, tourné vers les nouveaux modes de vie. Les bâtiments développent une surface totale de 42 200 m2, dont 23 700 m2 de bureaux, 14 700 m2 de logements et 3 800 m2 de commerces.

PLUS QU’UNE PORTE D’ENTRÉE SUR L’OUEST LAUSANNOIS, UNE NOUVELLE DESTINATION.

Central Malley en chiffres

  • 42 200 m2 de surfaces commerciales, de bureaux et de logements
  • 14 700 m2 de logements du 1,5 pièces au 5,5 pièces soit environ 150 appartements
  • 23 700 m2 de surfaces de bureaux
  • 3800 m2 de surfaces commerciales
  • Des espaces publics verts et conviviaux
  • Un réseau de transport public dense et facilité

Pour offrir à ses utilisateurs un cadre de vie et de travail durable, Central Malley s’est engagé dans une démarche environnementale globale. L’ambition est de réduire considérablement l’impact de la construction et de l’exploitation sur l’environnement.

Dans un secteur à densité élevée, CFF Immobilier développe un projet mixte mêlant logements, bureaux et commerces visant l’autonomie énergétique des bâtiments. Érigé à quelques minutes seulement du centre-ville de Lausanne, le site profite d’une accessibilité renforcée au réseau de transports publics. Central Malley est aussi le premier projet en développement certifié « Site 2000 watts » de Suisse romande.

UN ÉCO-QUARTER D’AVANT-GARDE EN QUÊTE D’EXCELLENCE ÉCOLOGIQUE ET ÉNERGÉTIQUE.

Le certificat pour les sites « 2000 watts » est une distinction accordée à des zones d’habitats qui exploitent, de manière durable, les ressources pour construire et utiliser des bâtiments, ainsi que pour planifier la mobilité qui en découle.

www.2000watt.swiss

Le Certificat DGNB pour « Deutsche Gesellschaft für Nachhaltiges Bauen » s’intéresse à l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment. Il prend en compte de manière globale ses caractéristiques écologiques, économiques et socioculturelles selon cinq critères précis : conséquences sur l’environnement local, coût, impact sur la santé, qualités techniques et gestion de la qualité des phases de planification.

www.dgnb.de

Lieu de rencontre entre le Centre sportif et le futur parc au sud du secteur, l’espace public au coeur de Central Malley et de synergie du futur quartier. Deux nouveaux bâtiments emblématiques viendront l’animer de part et d’autre, marquant le paysage d’une forte empreinte architecturale.

Réinterprétant chacun à leur manière le riche passé industriel de Malley, ils multiplient les volumes, les points de vue et les matériaux pour signer les lieux tout en répondant à différents usages. Au rez-de-chaussée, les commerces sont ainsi directement connectés à l’espace public et à ses utilisateurs : restaurants, brasserie, bar, supermarché, banque, coiffeur, kiosque ou bar à vins. Ils laissent la place, dans les étages, à des plateaux de bureaux entièrement modulables complétés, selon les étages, de jardins urbains et à une grande diversité de logements du 1,5 au 5,5 pièces.

XXE SIÈCLE, DES DÉBUTS INDUSTRIELS

Attirées par la topographie de la plaine de Malley, les autorités lausannoises y implantent la halte du tramway Lausanne-Renens (1903), l’usine à gaz de Lausanne et diverses activités manufacturières.©notrehistoire.ch

ANNÉES 20, L’AVÉNEMENT DU RAIL

En 1922, la construction du viaduc du Galicien, pont ferroviaire permettant de relier la gare de Sébeillon à Renens, facilite le transport de marchandises vers Lausanne et transforme le nord du quartier. Le chemin de fer devient l’un des atouts du secteur.

ANNÉES 40, L’ÂGE D’OR DU QUARTIER

Les Trente Glorieuses marquent un tournant dans l’urbanisation des lieux. En 1945, la ville de Lausanne y construit ses abattoirs, favorisant l’installation dans le quartier de nombreux habitants et la création du fameux Café des Bouchers, bistrot mythique toujours en activité.

ANNÉES 60, L’APPORT DE L’EXPO 64

Dans le cadre de l’Exposition Nationale Suisse de 1964, Malley et la vallée du Flon, aménagée pour l’occasion en Vallée de la Jeunesse, bénéficient de nouvelles dessertes routières, facilitant grandement l’accès à Malley.©Claude-André Fradel

ANNÉES 70, LES PRÉMICES DE LA RECONVERSION

Remplaçant l’ancienne usine à gaz de houille, une sphère servant à stocker le gaz naturel est installée dans les années 70. Devenue un élément emblématique de la zone, ce réservoir sphérique servira de repère au sein du futur parc du au sud du secteur. Depuis 1979, une partie de l’ancienne usine accueille le théâtre Kléber-Méleau.

ANNÉES 80, LES GRANDS ÉQUIPEMENTS SPORTIFS

En 1984, les petites usines et entrepôts du nord du quartier laissent la place au « chaudron » du Centre Intercommunal de Glace de Malley, première version d’une patinoire fermée en 2017… qui rouvrira ses portes en 2019 aux côtés du centre sportif, avant de recevoir les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver 2020.

ANNÉES 2000, LE RENOUVEAU

Avec le changement de millénaire, Malley entre dans une nouvelle ère. Le complexe Malley Lumières, pôle de commerces, cinéma et salle de sport est créé en 2001, suivi du Malley Event Center en 2007 et de l’inauguration, en 2012, de la halte CFF qui va accélérer la mutation de l’ancien site industriel en quartier d’avenir.

AUJOURD’HUI, UN QUARTIER NOUVELLE GÉNÉRATION

La halte CFF de Prilly-Malley se retrouve au cœur du projet de revalorisation globale de la plaine de Malley. Une transformation en profondeur marquée par un engagement fort des autorités cantonales et communales en faveur des mobilités douces et de la mixité sociale.